• SOS dette vétérinaire, fermeture asso : 150 chats en danger - date butoir 24 décembre

    CLIC SUR LES IMAGES, pour découvrir cette triste histoire, merci!

    Les moustaches du berry

     

    les moustaches du berry

    Les Moustaches du Berry
    Association d'intérêt général

    10 rue porte aux boeufs

    18100 Vierzon

     

    0664335182 - 0658503091

    E-mail : moustachesduberry@gmail.com

     


    3 commentaires
  •  

    Nous avons jusqu'au 25 septembre pour éviter la catastrophe!

    CLIC ICI, pour les aider gratuitement!

     

    Et là aussi, toujours gratuit!

     

    Toute l'année un après l'autre les chats ont des infections aux yeux, depuis qu'ils sont là. L'enclos est séparé du champ par un muret et les produits qu'ils mettent sentent fort, je pense que c'est à cause des ces produits agricoles que les chats ont des problèmes aux yeux.

    Association en détresse VIVE LE CHAT

    Association en détresse VIVE LE CHAT

    GREMLIN le même que mon Sony qui va à nouveau pas bien du tout... Ce calcivirus!
     
     

    Association en détresse VIVE LE CHAT

     

    Association en détresse VIVE LE CHAT

     TINTIN et CHARLOT
     
     

    Association en détresse VIVE LE CHAT

     

    Association en détresse VIVE LE CHAT

     GEDA et POMPOM
     
     

    Association en détresse VIVE LE CHAT

     
     PITCHOU  

     

    VIVE LE CHAT
    Association d'intérêt général

    9 rue Barrée

    60240 Bachivillers

     

    Site : vive le chat

     

    09.61.25.74.61 - 03.44.22.59.67

    E-mail : nancy.nicole1@yahoo.fr


    1 commentaire
  • A Montpellier :

    Le chien victime de mauvais traitements est mort Y. P. 27/11/2013, 08 h 58 Le chien était blessé aux pattes, déshydraté et mal nourri. (Photo D.R.)

    dr de midi-libre

    Le 6 novembre dernier, à Tournezy à Montpellier, des particuliers ont trouvé un mâle setter, amaigri et présentant des plaies.

    La SPA vient de déposer plainte contre X pour sévices graves, actes de cruauté, mauvais traitement et défaut de soin. 

    L’animal a été soigné puis confié à la fourrière animale Noé. Las ! Le setter est décédé le 14 novembre. L’association a rarement vu un chien dans un tel état de malnutrition et de déshydratation. "Il faut que les auteurs de tels méfaits soient punis", indique Annie Benezech, porte-parole, qui invite toute personne ayant des informations à contacter la SPA.

     

    Dans les P.O. :

    L’une des membres de la "Protection animale du Vallespir" a découvert avec horreur cinq chiots abandonnés à l’intérieur d’un conteneur à poubelles de la commune. Nicole Bachès n'en revient toujours pas. Mercredi dernier, en allant déposer des déchets dans le conteneur situé près du monument de la rue Saint-Ferréol, elle a rapidement compris que quelque chose ne tournait pas rond. "J'ai entendu des cris épouvantables que j'ai tout de suite reconnus.

    midi-libre

    Quelque chose grouillait et sans chercher bien longtemps, j'ai découvert qu'il s'agissait de cinq chiots, vivants et à peine nés et qui avaient été dissimulés à l'intérieur d'un sac-poubelle", raconte-t-elle.

    Une scène effroyable pour la trésorière de la Protection animale du Vallespir qui s'est aussitôt rendue chez le vétérinaire de la commune. "Malheureusement, on ne pouvait rien faire. Ils étaient en souffrance, encore trempés. C'était terrible. Il n'y avait pas d'autre solution que de les euthanasier", explique-t-elle avec tristesse. Depuis, Nicole Bachès fait sa petite enquête de voisinage pour tenter de trouver l'auteur de ce geste qu'elle qualifie de "cruel". "On ne peut pas laisser passer ce type de comportements. Il y a des moyens, aujourd'hui pour éviter de tels actes. Les propriétaires des chiens, même s'ils ont des difficultés, peuvent se rapprocher des associations comme la nôtre pour qu'on stérilise les chiennes et éviter ainsi de tuer ou jeter des portées à la poubelle", confie-t-elle. Poursuites judiciaires Choquée par ce qu'elle a vu à deux pas de chez elle, Nicole Bachès ne pouvait pas laisser passer ces agissements dans l'indifférence générale. Pour le pointer du doigt et informer les riverains de ces chiots qu'elle a trouvés dans la poubelle, elle s'est permis d'afficher un panneau indiquant notamment qu'"il est formellement interdit de jeter à la poubelle des animaux, sous peine de poursuites judiciaires". Une manière également de sensibiliser par cette situation, les propriétaires de chiens et de rappeler qu'il y a des règles à respecter. "S'il le faut, on peut même aider les gens à payer le vétérinaire mais il faut arrêter d'abandonner n'importe où des chiots, chiens ou chats, cela arrive trop souvent", conclut-elle.

     

    Alain Delon : Après avoir tenu les plus belles femmes du monde dans ses bras, l'acteur n'avait qu'un désir lors de son passage à Perpignan : "Voir Mambo", le chien martyr. Vœu exaucé vendredi, pour son anniversaire.

     


    7 commentaires
  • Le proprio du resto ne voulait plus voir de chats. Il l'a aspergé avec du liquide pour déboucher les canalisations... Ce sont les employés qui ont appelé la gendarmerie....

    Crime envers un chat en Maine et Loire 49


    Le nom du resto:
    PIZZERIA du Château à BRISSAC, Maine et Loire département 49
    Boycottez et partagez merci pour Lui ce petit père merci pour Eux car il s'est vanté d'en avoir "fait" d'autres !!!!

    Le propriétaire de la pizzeria du Château, à Brissac-Quincé, est soupçonné d’actes de cruauté envers un animal. Il comparaîtra en janvier devant le tribunal correctionnel et risque deux années d’emprisonnement.

    Excédé par les nombreux chats qui rodaient autour de son établissement, ce restaurateur avait décidé de les piéger. Il s’était même vanté devant ses employés de les torturer.

    Dans la nuit de mardi à mercredi, ces employés ont découvert un chat grièvement blessé dans une cage dans la cour du restaurant. Ils ont aussitôt prévenu la gendarmerie. Le chat a été emmené à la SPA, mais a dû être anesthésié.

    Le propriétaire du restaurant a reconnu l’avoir aspergé de déboucheur pour canalisations.

    La Fondation Brigitte Bardot et 30 millions d'amis ont confirmé qu'ils se constituent partie civile. Contact pris avec le procureur.

    TU seras reconnu dans tes souffrances petit père ......... ET que ça se sache bien auprès des maltraitants, que dans le Maine et Loire , on est là pour vous nos amis à quatre pattes.

    Clic sur le lien pour voir les photos horribles de ce qu'à subit ce chat.


    18 commentaires
  • L'Europe envisage d'interdire la liberté de déplacement de certains militants

    Un article paru sur MEDIAPART / CLIC sur l'image pour en prendre connaissance...

    M2DIAPART

    Les animaux sont souvent présents dans les médias, et ce de plus en plus fréquemment, mais toujours selon le point de vue intéressé et égoïste des humains. Quand on parle d'eux, c'est toujours, en outre, de manière négative parce que leur existence vient mettre en question le pouvoir que l'homme s'est donné et s'octroie chaque jour par la violence à leur égard. Il est très rare, voire exceptionnel, il faut bien le reconnaître, de parler des animaux de manière positive et selon leur propre point de vue, c'est-à-dire celui de personnes non humaines cherchant à satisfaire leurs intérêts de vivants et capables d'éprouver du plaisir, de la joie, de la tristesse et de la souffrance, autrement dit d'être les "sujets de leur propre vie"selon l'expression du philosophe américain Tom Regan dont les idées alimenteront cette édition. Le moment est venu de renverser la violence qui consiste à en faire des biens au service de l'homme. Dans cette édition consacrée aux droits des animaux, nous informerons les lecteurs des combats menés en ce moment, et à conduire dans l'avenir, pour changer en profondeur le regard sur eux afin de leur reconnaître un jour, le plus tôt possible donc, des droits qui en feraient des personnes, c'est-à-dire des sujets méritant respect et dignité. Cette révolution est en cours et touche tous les domaines (politique, droit, science...) qui se trouveront tôt ou tard dans l'obligation morale d'arrêter l'exploitation et donc l'aliénation des animaux afin de leur reconnaître une égalité de droit entre eux et nous. C'est à ce changement de civilisation en faveur des animaux que cette édition, unique dans les médias français, veut absolument contribuer. Cette édition qui vise donc à reconnaître des droits aux animaux dérangera mais prendra le temps d'expliquer, d'argumenter et d'analyser les raisons pour lesquelles les animaux, eux, ne peuvent plus attendre.


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique